Richardson Charles Alida, mieux connu sous son pseudonyme Chachekwen, est né le 6 décembre 1986 à Dessalines-Ville, appartenant à la première république noire libre du monde, Haïti. Après avoir créé le groupe culturel des arts scéniques et visuels “Etoiles des Arts” traduit en espagnol signifie “Estrellas de las artes”, qui a atteint sa fondation en 2001, ce qui l’a amené à consolider sa qualité artistique pour obtenir son diplôme dans l’année 2011 de l’école professionnelle Alliance Informatique où il a étudié le montage et l’édition de vidéos. Ses conditions artistiques et ses études formelles lui ont permis d’entrer dans la Mairie de Dessalines en 2012 en tant que directeur culturel et guide touristique. En 2015, il a fondé le journal culturel bimensuel “Collectif de Dessalines”, ce collectif a donné naissance au festival annuel de culture “Festival Anba Pyebwa” qui, comme son nom l’indique, est un “Festival sous les arbres” “en plein air” permettant d’apporter la culture à toute la population. En avril 2016, il a été sélectionné par le Ministère de la Culture d’Haïti comme agent de développement culturel, projet qui ne s’est pas matérialisé faute de budget, les autorités responsables n’ayant pas accordé l’importance et la priorité nécessaires à ce projet. En janvier 2017, il a été candidat au poste de délégué de ville. Insatisfait des résultats des élections, il a démissionné de la politique parce qu’il a décidé d’élargir et de diffuser sa qualité artistique et le 21 mai il a voyagé au Chili à la recherche de meilleures opportunités et possibilités pour mettre en valeur son talent et son art. Déjà installé dans la ville de Santiago, il s’est inscrit à un cours d’espagnol, où il a été reconnu pour son apprentissage rapide, sa collaboration et ses compétences, ce qui l’a amené à recevoir le diplôme en décembre de la même année pour avoir suivi avec succès le cours d’espagnol niveau A1 (selon le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL)) organisé par le Service Jésuite des Migrants en collaboration avec la Municipalité de Pudahuel, où il a fait une performance pour enseigner une partie de sa culture haïtienne du point de vue de son talent dans les lettres. En Octobre 2017, il a participé au concours “Nos voix… Nos histoires” organisé par le groupe ProMigrar et Imagination, où il a remporté la troisième place du concours, présentant son oeuvre “Klas 1e ane nan Chili” qui raconte des passages de sa vie au Chili. Ce prix a fait de lui, le premier haïtien à recevoir une reconnaissance. A partir de ce moment, ses poèmes et textes sont écrits en créole, français et espagnol.
Commentez cet article

2012 - 2019 © Marabou Magazine - Site par: Brainkrea - Tous droits réservés.